Mettre en location ou habiter son logement neuf ?

Quand on investit dans l’immobilier, deux cas se présentent :

Milan CIP propose ainsi des projets d’investisseurs, dont vous pourrez jouir après une période de location qui correspond à un allègement fiscal, dans les plus grandes villes des Alpes-Maritimes.

Aéroport de Nice

Certes la construction individuelle représente en soi une capitalisation importante. Vous constituez un patrimoine pour votre futur et celui de vos enfants, mais les lois de défiscalisation d’investissement locatif neuf doivent également être étudiées, dans le cas où vous êtes déjà logé et ne cherchez pas absolument un habitat.

Nous avons déjà vu les spécificités de la loi Duflot, qui concerne les logements nus. Dans le cas où vous louez meublé, d’autres dispositifs vous concernent. Vous pouvez obtenir le statut de Loueur meublé professionnel ou non professionnel et dans ce dernier cas bénéficier aussi de l’amendement Bouvard. Toutes ces lois représentent des réductions d’impôts pour les personnes concernées, à conditions de respecter certains paramètres.

Le LMP concerne les personnes dont le revenu de la location dépasse 23 000 euros par an et 50% des revenus. De nombreuses charges peuvent être déduites et dans le cas d’un logement neuf, les charges foncières sont exonérées pendant deux ans.

Le LMNP gagne moins de 23 000 grâce à la location. Il déduit de ses revenus les charges liées à la location, il peut récupérer la TVA et si la loi Censi-Bouvard l’atteint (payer au moins 1 500 euros d’impôts), il bénéficie de 11% d’allègement d’impôts sur neuf ans (la durée minimale de location).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam