Reprendre la danse à la rentrée

En septembre, bien qu’on soit encore en été, l’esprit est tourné vers la rentrée. Le plus paradoxal, c’est qu’on y pense même quand on n’est plus à l’école et qu’on n’a pas encore d’enfant. C’est ancré : septembre, c’est le moment où l’on recommence, où l’on reprend certaines choses en main. Comme l’activité physique par exemple.

Chaussons de danse.

https://www.flickr.com/photos/white_ribbons/

Quelle danse pour qui ?

Bien sûr il y a la sacro-sainte danse classique mais, quand on parle de danse, cela cache tout un monde très chic. De la danse de caractère à la salsa, il y a forcément une danse accessible et surtout qui plaise à chacun. Faut-il le préciser, tous les âges et tous les sexes sont acceptés ! Reste à trouver sa tenue de danse, adaptée à celle qu’on a choisie.

Les bienfaits pour l’enfant

En tant qu’activité extra-scolaire, la danse apporte à ses petits pratiquants plusieurs choses essentielles. La discipline avant tout, la coordination corporelle et la souplesse ensuite. Plus qu’un sport non dansé, cette activité a l’avantage d’apprendre à connaître son corps et à travailler à en dépasser les limites, toujours pour un résultat ludique et en musique.

Les bienfaits pour l’adulte

Activité sportive parmi d’autres, la danse constitue à l’âge adulte un défouloir bienvenu après une longue journée de travail. Au-delà de ça, elle permet de se dépenser, comme tout sport, et continue d’apporter à ses adeptes un certain maintien qu’on remarque.

Les bienfaits pour les séniors

Mobilité, loisir, mémoire ou tout simplement pour passer un moment avec des ami·e·s, la danse est certes moins rock&roll quand on a pris de l’âge (quoique), elle reste fortement bienfaitrice et recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam